La revanche de l'oreille Jean-Richard Bloch et André Coeuroy face à la musique mécanique

Résumé : Jean-Richard Bloch et André Coeuroy face à la musique mécanique Aujourd'hui, des millions de disques font réserve de paroles gelées, qui rendent un son en dégelant. André Coeuroy 1 L'oreille était, aux âges primitifs, un grand moyen de communication humaine et artistique. Elle tend à reprendre cette place, avec les machines parlantes, les films sonores, le sans fil Jean-Richard Bloch 2 En ressuscitant les conjurations du malheureux primitif qui essayait de percer les ténèbres, Wagner, Stravinsky et Milhaud ont entrepris successivement la même descente vers les origines, vers le rituel, vers le sacral. Ils ont prouvé par-là la permanence en eux de quelque grand aïeul des premiers âges, sorcier et magicien sur le limon des origines.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadatas

Cited literature [13 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-evry.archives-ouvertes.fr/hal-02017584
Contributor : Cecile Coutu <>
Submitted on : Wednesday, February 13, 2019 - 11:34:04 AM
Last modification on : Wednesday, February 20, 2019 - 1:16:04 AM
Long-term archiving on : Tuesday, May 14, 2019 - 6:17:10 PM

Files

La revanche de lÔÇÖoreille-...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02017584, version 1

Citation

Philippe Gumplowicz. La revanche de l'oreille Jean-Richard Bloch et André Coeuroy face à la musique mécanique. 2019. ⟨hal-02017584⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

23