article (C-1-e) Lack of Marxist analysis of the causes of the power of the capitalist - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

article (C-1-e) Lack of Marxist analysis of the causes of the power of the capitalist

article (C-1-e) Absence d'analyse marxiste des causes de la puissance du capitaliste

(1)
1
Andre Moulin
  • Function : Author
  • PersonId : 1056608

Abstract

On the occasion of the publication of the book "The Choice of Civil War, Another History of Neoliberalism", this article first offers a brief history of Marxist discourses on Capitalism: starting from Marx's first speeches, it mentions the Marxist speeches extending his analyses of value, surplus value, its extraction and hoarding. He then points out the tendency of current Marxists to consider "neoliberalism" (current capitalism) only through the prism of the state and the political sphere in general: like the work cited, the manifesto of the dismayed economists shows the same tendency by focusing only on finance vs. the state (and Europe), and more militant works such as that of B. Friot ("vaincre Macron") or ATTAC ("l'imposture Macron") illustrate this same tendency. To sum up, Marxist discourses describe and denounce what the power of the capitalist allows (the subjugation of populations and the state in order to "make money") but neither describe nor denounce the laws and procedures that ensure this power. Of course, the subjugation of the population and the state to "make money" reinforces and increases this power, but sufficient power is a prerequisite for these subjugations. By considering only the perspective of the capitalist to "make money", the chapter "Genesis and perpetuation of capitalism" tells a past and present story to show that the state and its organisations are only instruments in the hand of the power of Capital, whether this state is right or left. It also shows that the exploitation of workers and the monopolisation of surplus value is only part of the monopolisation: the main monopolisation is the exclusive monopolisation of the means of production, and it is this exclusive monopolisation which founds the power of the capitalist over the political as well as over those who only have their labour power. The chapter "Exit from capitalism" tells a possible future history, a "resolutely left" history since it breaks the capitalist's exclusivity to possess the means of production, a legal exclusivity which founds his power. Both stories are based on what we consider to be THE main characteristic of capitalism: the processes of appropriation of the means of production "for profit" by the shareholders alone, processes which make them the exclusive owners of these means whatever their contributions to them. It is therefore not the ownership of the means of production that is called into question but the exclusivity of this ownership. This article includes an analysis of the manifesto of the dismayed economists and the common theses mobilised in many articles of our research notebook, including this one.
A l'occasion de la publication de l'ouvrage « le choix de la guerre civile, une autre histoire du néolibéralisme », cet article propose tout d'abord une brève histoire des discours marxistes sur le Capitalisme : en partant des premiers discours de Marx, il mentionne les discours marxistes prolongeant ses analyses relatives à la valeur, à la plus-value, à son extraction et accaparement. Il relève ensuite la tendance des marxistes actuels à ne considérer le « néolibéralisme » (le capitalisme actuel) qu'au prisme de l’État et de la sphère politique en général : comme l'ouvrage cité, le manifeste des économistes atterrés montre la même tendance en ne se polarisant que sur la finance vs l’État (et l'Europe) et des ouvrages plus militants comme celui de B. Friot (« vaincre Macron ») ou d'ATTAC (« l'imposture Macron ») illustrent cette même tendance. Pour résumer, les discours marxistes décrivent et dénoncent ce que permet la puissance du capitaliste (assujettissement des populations et de l’État pour « faire du fric ») mais ne décrivent ni ne dénoncent les lois et procédés qui lui assurent cette puissance. Certes, l'assujettissement des populations et de l’État pour « faire du fric » conforte et augmente cette puissance mais une puissance suffisante est un préalable à ces assujettissements. En ne considérant que la perspective du Capitaliste de « faire du fric », le chapitre « Genèse et perpétuation du capitalisme » raconte une histoire passée et présente pour montrer que l’État et ses organisations ne sont que des instruments au main de la puissance du Capital, que cet État soit de droite ou de gauche. Il montre également que l'exploitation des travailleurs et l'accaparement de la plus-value n'est qu'une partie de l'accaparement : le principal accaparement est celui, exclusif, des moyens de production et c'est cet accaparement exclusif qui fonde la puissance et le pouvoir du capitaliste autant sur le politique que sur ceux qui n'ont que leur force de travail. Le chapitre « Sortie du capitalisme » raconte une histoire future possible, une histoire « résolument de gauche » puisqu'elle casse l'exclusivité du capitaliste à posséder les moyens de production, exclusivité légale qui fonde sa puissance. Ces deux histoires reposent en effet sur ce que nous considérons être LA caractéristique principale du capitalisme : les procédés d'appropriation des moyens de production « à but lucratif » par les seuls actionnaires, procédés qui les rendent propriétaires exclusifs de ces moyens quelles que soient leurs contributions à ceux-ci. Ce n'est donc pas la propriété des moyens de production qui est remise en cause mais l'exclusivité de cette propriété. Sont comprises dans cet article une analyse du manifeste des économistes atterrés et les thèses communes mobilisées dans beaucoup d'articles de notre carnet de recherche, dont celui-ci.
Fichier principal
Vignette du fichier
article (C-1-e) Absence d'analyse marxiste des causes de la puissance du capitaliste.pdf (307.85 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03494638 , version 1 (19-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03494638 , version 1

Cite

Andre Moulin. article (C-1-e) Absence d'analyse marxiste des causes de la puissance du capitaliste. 2021. ⟨hal-03494638⟩
14 View
21 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More