James Reese Europe (1880-1919) Races, musique, les fiertés irréconciliables - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

James Reese Europe (1880-1919) Races, musique, les fiertés irréconciliables

(1, 2)
1
2

Abstract

Race, musique, les fiertés irréconciliables Philippe Gumplowiz Fallait-il l'épreuve quasi purificatrice de la Guerre sur le sol européen pour qu'un musicien en vienne à incarner une avancée raciale, militaire, sociétale et culturelle de la communauté afro-américaine ? De fait, eût-on préféré le terme de percée à celui d'avancée, celle-ci ne dura que le temps d'un défilé patriotique mais resta en gésine dans différentes mémoires ultérieures. James Reese Europe incarne aujourd'hui, quasiment sur sa seule personne, la participation de 40 000 militaires afro-américains à la Grande Guerre. Dans le même temps et plus encore que d'autres musiciens de sa communauté, il incarne l'arrivée ou l'importation du jazz en Europe. Une double raison pour que son nom (il est né à Mobile, ville du sud de l'Alabama marquée comme La Nouvelle-Orléans par un fort passé français) puisse faire penser à une sorte de prédestination. Une double raison également pour que cette charge symbolique soit interrogée. New-York, le 17 février 1919 En ce jour du Défilé de la Victoire, une foule estimée à plus d'un million de personnes applaudit le retour des vétérans de la Grande Guerre et savoure la promesse d'une paix perpétuelle. Massée de chaque côté de la Cinquième avenue, elle fait un triomphe au 15 e Régiment d'infanterie de la Garde nationale de New York, régiment devenu le 369 e lorsqu'il passa sous commandement français avant d'aller combattre sur le Rhin en mars 1918. À l'exception de ses officiers, ce régiment était composé d'Afro-Américains recrutés à Williamsburg, à San Juan Hill et surtout à Harlem. D'où vient ce surnom « Harlem Hellfighters » ? On sait qu'il a été donné par les Français : Cent quatre-vingt-onze jours sous le feu ennemi, des pertes humaines considérables. Sur les deux mille hommes que comptait le régiment à son départ à Hoboken, huit cent n'en revinrent pas. Ouvrant la marche au-devant de son orchestre régimentaire, la silhouette de James Reese Europe attire tous les regards. Sanglé dans un uniforme d'officier combattant, grade
Fichier principal
Vignette du fichier
James Reese Europe II_a verifier annotations.pdf (415.03 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02017571 , version 1 (13-02-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02017571 , version 1

Cite

Philippe Gumplowicz. James Reese Europe (1880-1919) Races, musique, les fiertés irréconciliables. 2019. ⟨hal-02017571⟩
56 View
79 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More